Comment apprendre à s’écouter ? Récemment, je vous ai donné 5 CLÉS POUR APPRENDRE À ÉCOUTER LES AUTRES. J’avais envie de continuer sur l’écoute mais l’écoute de soi. Apprendre à écouter ses sentiments, ses envies, ses besoins, son corps, etc.

Vous est-il déjà arrivées de vous dire que tout va bien or qu’une partie de votre corps vous fait souffrir le martyr ? Ou encore de vous dire que vous allez bien or que vous êtes énervées, fatiguées ou en colère ? Cela m’est arrivé et m’arrive encore parfois. Ces émotions nous définissent et sont à prendre en considération.

Vous avez faim ? Vous savez que vous devez manger. Vous avez soif ? Vous savez que vous devez boire. Vous avez des besoins physiologiques ? Vous allez aux toilettes.

Vous savez décrypter certains messages de votre corps, apprenez à approfondir. Ces messages expriment ce que nous refoulons. Le corps est le messager de notre fort intérieur. Les tensions, douleurs et symptômes reflètent notre mal être. Les émotions refoulées sont destructrices. Vous devez chercher à les comprendre, à les accepter et à les libérer. Ainsi votre tête sera en adéquation avec votre corps.

  • Comprendre et apprivoiser

Prenez 5 minutes pour assimiler l’information et la digérer. Questionnez vous. D’ou provient cette tension, douleur ou ces symptômes et remonter jusqu’à la racine. Faire le point sur ce que vous ressentez et mettre des mots dessus. N’ayez pas peur de dire que vous êtes fatiguées, stressées, que vous avez peur…  Mettre des mots sur les choses et le meilleur moyen de les comprendre. Cela rend les choses plus réelles.

  • Accepter

Accepter ce que vous pouvez ressentir. Chaque émotion vaut la peine d’être ressentie, que ce soit de l’amour, de la colère, de la joie ou encore de la haine. Vous devez accepter le fait que ces émotions puissent vous traverser et vous envahir à certains moments. N’ayez pas peur de les ressentir car elles nous rendent vivantes.

  • Libérer

Pour ne pas exploser telle une cocotte minute sous pression, il vous faut trouver un moyen d’évacuer votre trop plein d’émotion tel un garde-fou. Le sport, la peinture ou encore l’écriture. Trouvez votre moyen d’évacuer et celui qui vous permettra de vous exprimer. N’hésitez pas à parler, à vos amis, proches ou à un spécialiste. N’ayez pas honte de demander de l’aide quand vous sentez que vous n’y arrivez plus seule.

Pour vous épanouir pleinement, vous devez vous écouter et comprendre les signaux de votre corps. N’hésitez pas à prendre 5 minutes pour souffler et vous recentrer. Cela vous aidera à comprendre vos besoins en les formalisant, cela favorisera leur acception et vous trouverez plus facilement le moyen de vous en libérer.

Sur le papier, cela peut sembler simple mais il n’en est rien. Prendre conscience qu’il est nécessaire de s’écouter est déjà un bon point. C’est un long chemin. Parfois tortueux. S’écouter ne veut pas dire s’apesantir ou ne jamais quitter sa zone de confort.

Apprenez à vivre au lieu de survivre. La vie est courte, profitez de chaque moment quelle a à vous offrir pleinement et ne soyez pas en perpétuel combat avec vous-même.

 

À bientôt…